Le transport en 2008

19/05/2010

2008, les transports face à la crise économique

L'année 2008 a été marquée par une hausse vertigineuse des prix du pétrole, il a culminé à 147 dollars par baril en juillet avant de se replier puis de s'effondrer sous les 40 dollars à la fin de l'année sous les coups de la crise économique. Les consommations d'énergie de 2008 ont bien sûr aussi été marquées par ces événements contrastés. L'ensemble de ces évolutions est explicitée dans le rapport téléchargeable sur ce site.

Le transport ferroviaire, très affecté

La consommation des transports ferroviaires est restée relativement stable en 2008 aux alentours de 805 GWh. Par contre, il est intéressant de constater que le trafic de passagers a continué à progresser (cfr graphique ci-dessous) essentiellement sur les lignes intérieures belges vraisemblablement grâce aux différentes politiques mises en oeuvre pour soutenir ce mode de déplacement mais aussi à l'envolée des prix des carburants routiers dans la première moitié de l'année qui a incité de plus en plus d'automobilistes à chercher des solutions alternatives à leur besoin de mobilité

transport2008image1.jpg

Dans le même temps, on constate que le trafic de marchandises s'est tassé partout en Belgique (-4.8% en Wallonie) avec l'arrivée de la crise économique. Même si ce rapport porte sur l'année 2008, il est instructif de constater le véritable plongeon du trafic ferroviaire de marchandises en 2009 (-31%).

transport2008image2.jpg

Evolution du trafic ferroviaires de marchandises en Belgique et ses régions et de passagers en Wallonie

Paradoxalement, l'aérien se porte au mieux

Alors que les prix du kérosène ont bien évidemment suivi ceux du pétrole brut, il est frappant de constater que le transport aérien se porte très bien en 2008. Le trafic de passagers essentiellement depuis Gosselies a progressé de 20% par rapport à 2007 et celui de fret au départ de Bierset de 6%. Les consommations d'énergie ont ainsi fait un bond de 18% pour s'établir désormais à 3 100 GWh. Il représente aujourd'hui 9% des consommations totales des transports alors qu'il ne dépassait pas 2% en 1990. La crise semble ne pas avoir eu d'effet sur le développement de ce mode de transport.

transport2008image3.jpg

Evolution du trafic de fret et de passagers dans les aéroports wallons de Gosselies et Bierset

Le transport routier continue à baisser

De son côté, le transport routier, s'il reste très largement dominant en 2008 avec 88% du total, a continué sa décrue amorcée en 2005, pour s'établir en 2008 à 32 400 GWh. Il faut y voir un effet du renchérissement spectaculaire de l'or noir mais aussi de la crise économique qui a eu un impact significatif sur le trafic de marchandises dans la deuxième moitié de l'année. Si jusqu'en 2007, la baisse des consommations pouvait s'expliquer par l'amélioration des performances moyennes des voitures et par des conduites plus économes, on a constaté en 2008, une baisse du trafic routier, légère certes (-0.7% par rapport à 2007) mais bien réelle.

transport2008image4.jpg

Evolution des consommations des transports routiers en Wallonie

Dès lors, la consommation globale des transports en 2008 est restée stable (36 500 GWh) si on la compare à 2007. Le transport routier occupe toujours la première place avec 88% de la consommation, l'aérien arrive en deuxième position avec 9%. Viennent ensuite le ferroviaire pour 2% et enfin le transport fluvial qui ne représente que 1% de l'ensemble des consommations du transport.

transport2008image5

Contact

M. Hugues Nollevaux

081/48.63.39
081/48.63.03

Département de l'Energie et du Bâtiment durable

Le Département de l'Energie et du Bâtiment durable fait partie de la Direction générale opérationnelle Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie (DGO4) du Service public Wallonie.

Rue des Brigades d'Irlande, 1, 5100 JAMBES , Belgique