Le tertiaire en 2013: focus sur les supermarchés

29/08/2016

Comme déjà abordé dans la fiche détaillant l'évolution de consommation du secteur tertiaire, les commerces, et plus particulièrement les grandes surfaces jouent un rôle important dans la consommation énergétique de ce secteur. Il a donc été décidé de lancer une étude ciblée sur l'évolution des consommations spécifiques (c'est-à-dire la consommation énergétique divisée par la surface de vente) des établissements de quatre chaînes de supermarchés.

Pour cette étude, nous disposons de la consommation en gaz naturel car elle est répertoriée chez les distributeurs mais nous n'avons pas les chiffres qui pourraient venir de l'achat de mazout par exemple. Les consommations électriques sont par contre exactes.

Le premier tableau nous montre que les chaînes de supermarchés ont des caractéristiques assez différentes, notamment en ce qui concerne la surface de vente par magasin. Si l'on fait une simple moyenne, cette surface oscille entre 1.600 et 5.700 m2 par magasin.

Fifure supermarchés 2

Les deux graphiques ci-dessous reprennent l'évolution 2008-2013 des consommations spécifiques des quatre chaînes de supermarchés. Ces consommations spécifiques montrent de grandes disparités entre elles.

Soulignons que les échantillons entre 2008 et 2013 sont différents suite, notamment, aux fermetures et aux ventes de magasins d'une chaîne à une autre. Ces restructurations sont d'ailleurs toujours en cours actuellement.

Fifure supermarchés 2

Que ce soit pour l'année 2008 ou pour l'année 2013, on observe que la chaîne B a une consommation électrique spécifique moyenne par m² largement inférieure à la moyenne générale. La chaîne C est dans la situation inverse. Cependant, seule la chaîne B n'a pas diminué sa consommation spécifique électrique entre 2008 et 2013. Peut-être avait-elle déjà pris de nombreuses mesures d'économie d'énergie avant 2008 ? S'améliorer encore devenait alors peut-être très difficile.

Pour le gaz naturel, toutes les chaînes ont amélioré leur consommation spécifique entre 2008 et 2013 et la chaîne A, qui était en troisième position en 2008, est devenue la plus économe en gaz par m2 en 2013.

 

Rédiger une fiche récapitulative oblige à simplifier l'analyse et les explications des phénomènes alors même que l'évolution des productions et consommations énergétiques d'une région dépend de nombreux facteurs interdépendants ou non.
Si vous désirez avoir un aperçu rapide du bilan énergétique de la Wallonie en 2014, consultez les autres fiches récapitulatives.
Si vous souhaiter entrer en détail dans les données et leur analyse, nous vous conseillons de lire le rapport complet.

Contact

M. Hugues Nollevaux

081/48.63.39
081/48.63.03

Département de l'Energie et du Bâtiment durable

Le Département de l'Energie et du Bâtiment durable fait partie de la Direction générale opérationnelle Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie (DGO4) du Service public Wallonie.

Rue des Brigades d'Irlande, 1, 5100 JAMBES , Belgique