Le résidentiel en 2007

En 2007, les consommations du secteur résidentiel (les ménages) sont en baisse importante par rapport à l'année précédente essentiellement du fait de la douceur exceptionnelle du climat au cours de cette année. Elles ont chuté de 11% pour atteindre un niveau d'un peu plus de 30 TWh.

Quand on les observe sur une période plus longue, depuis 1990, on constate que les consommations de combustibles du logement semblent se stabiliser malgré la hausse de la population et celle du nombre de maisons et d'appartements. Les performances énergétiques des bâtiments semblent donc s'améliorer progressivement aidées en cela par les prix de plus en plus élevés des combustibles fossiles. Par contre, les consommations d'électricité ne montrent pas encore de signes d'essoufflement et continuent leur inexorable progression (+48% depuis 1990) à 6.8 TWh.

La figure suivante donne la répartition moyenne des consommations énergétiques des ménages par type d'usage énergétique (chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson, éclairage, électroménager, transports par voiture, train, bus ou avion). Pour une bonne compréhension, notons que ce graphique est obtenu en n'attribuant au secteur résidentiel que les transports liés aux loisirs et à la sphère exclusivement privée (courses, visite familiale,...). Les transports liés aux activités professionnelles (domicile travail, domicile école) n'y sont pas repris. Malgré cela, les transports, principalement les voitures individuelles, se hissent à la deuxième place des besoins d'un ménage.

tertiaire_2007_graph1.jpg

Répartition de la consommation des ménages par usage énergétique

La lecture de ce graphique nous apprend aussi que la consommation énergétique induite par l'éclairage représente un poste somme toute assez marginal du total avec 0.4 MWh par ménage (soit encore 1.3% du total). Cette information permet de relativiser le poids des mesures d'amélioration de l'efficacité de l'éclairage attendue grâce à la suppression prochaine et progressive des lampes à incandescence. Les deux enjeux énergétiques majeurs du logement restent bien le chauffage et les transports, essentiellement routiers.

Contact

M. Hugues Nollevaux

081/48.63.39
081/48.63.03

Département de l'Energie et du Bâtiment durable

Le Département de l'Energie et du Bâtiment durable fait partie de la Direction générale opérationnelle Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie (DGO4) du Service public Wallonie.

Rue des Brigades d'Irlande, 1, 5100 JAMBES , Belgique