Chiffres clés 2003

Consommation finale

La consommation finale continue sa croissance de façon relativement modérée.

En 2003, la consommation d'énergie de la Wallonie est relativement importante par rapport à d'autres régions d'Europe, particulièrement en raison de son tissu industriel nécessitant de gros besoins d'énergie : 13,7 Mtep (+ 9% par rapport à 1990, + 1,3 % par rapport à 2002).

Graphique consommation finale 1990-2003

Consommation finale par secteurs et par vecteurs

Graphique consommation finale par secteurs et par vecteurs

L'industrie wallonne représente près de 50 % des consommations. cependant, son poids décroît d'année en année au profit des consommations du secteur domestique et des transports.

Graphique consommation finale par secteurs 1990-2003

Les sources d'énergie utilisées en Wallonie se répartissent de la manière suivante :

Graphique consommation finale par vecteurs en 2003

On constate de grandes disparités dans l'évolution des différents vecteurs énergétiques. Par exemple, la consommation de charbon ne cesse de baisser alors que la consommation d'électricité, celle des produits pétroliers et du gaz naturel sont en progression constante. La consommation d'électricité a grimpé de 25 % en l'espace de 13 ans.

Consommation finale détaillée de l'industrie, du logement, du tertiaire et du transport

Zoom sur l'industrie

Graphique consommation finale par sous-secteurs industriels 2003

La consommation de la sidérurgie a chuté suite à la baisse de production, contrairement à la consommation de la chilie.

L'amélioration de l'efficience énergétique se confirme mais reste assez modeste (+ 1.2 % de 1994 à 2003).

Zoom sur le logement

Graphique consommation finale logement 2003

La consommation finale du logement est en hausse depuis de nombreuses années. Ainsi elle a crû de 15 % sur la période 1990-2003. Cette hausse est principalement due à l'augmentation du parc de logements et très certainement aussi à une augmentation du niveau de confort des habitations.

Zoom sur le secteur tertaire

Graphique consommation finale tertiaire par vecteurs en 2003

Depuis une vingtaine d'années, l'emploi dans le secteur tertiaire connaît une forrte croissance. Des facteurs liés au travail tels que l'évolution de la bureautique ou le taux de pénétration croissant de la climatisation donnent tout naturellement une augmentation de la consommation de l'énergie dans ce secteur.

Zoom sur les transports

Graphique consommation finale transports en 2003

La place considérable occupée par les transports routiers explique l'extrême dépendance de ce secteur aux carburants routiers et donc aux produits pétroliers. Depuis 1997, le mode de transport aérien affiche une croissance continue.

Production renouvelable d'électricité et de chaleur

Pour son approvisionnement en énergie, la Wallonie dépend très fortement des importations de combustibles fossiles. En effet, les énergies renouvelables en Wallonie représentent en 2003 environ 2 % de la consommation intérieure brute d'énergie dont 92.6 % proviennent de la biomasse et 5.56 % de l'hydroélectricité.

Graphique production SER en 2003

Facture énergétique

En 2003, la facture énergétique des consommateurs finaux en Wallonie est estimée à 7.6 milliards d'euros. En terme courant, de 1990 à 2003, la facture énergétique a crû de 57 %. Hors inflation, l'augmentation de la facture énergétique totale se chiffre à 21 %.

Contact

M. Hugues Nollevaux

081/48.63.39
081/48.63.03

Département de l'Energie et du Bâtiment durable

Le Département de l'Energie et du Bâtiment durable fait partie de la Direction générale opérationnelle Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie (DGO4) du Service public Wallonie.

Rue des Brigades d'Irlande, 1, 5100 JAMBES , Belgique