Auditeur agréé AMURE : BELPAIRE Sébastien

06/11/2018
SEBEL bvba
BELPAIRE Sébastien
AMURE/SBe
Valable du 23/10/2018 au 22/10/2019
  • Bâtiment
  • Eclairage
  • Processus Industriels
  • Production d'Energie durable (renouvelable, cogénération )
La méthodologie appliquée respecte les étapes et canevas proposés par l'IBGE pour les audits « bâtiments », « mixtes » ou « industriels ». Sébastien Belpaire en a suivi la formation à l'IBGE en juin 2017.
Si tous les éléments doivent au final s'y retrouver, la pratique nous indique qu'il est utile de rester flexibles afin de s'adapter aux situations particulières. Les étapes suivantes font partie du processus habituel d'audit :
1. Réunion de démarrage
Cette réunion permet le contact entre l'auditeur et les personnes responsables de l'entité auditée.
L'objectif est de vérifier que l'objet de l'audit, le périmètre et les délais de réalisation sont bien compris et acceptés par les intervenants.
Le choix du type d'audit y est généralement confirmé.
Les questions de sécurité et d'accès sont abordées et généralement résolues.
Les données disponibles sont demandées :
• Plans
• Schémas blocs techniques
• Plan de comptage et détail des historiques de consommation
• Analyses existantes
• Tout autre document qui permette d'améliorer la qualité des conclusions d'audit
2. Analyse des documents existants
Sur base des éléments reçus et en préparation des visites techniques, l'auditeur cherche à comprendre le fonctionnement des bâtiments et installations. Un première analyse détaillée des historiques de consommation est souvent fort instructive.
Elle permet de détecter :
• cycles de consommation,
• monotone,
• signature énergétiques,
• consommation de pointes,
• déviances.
Sur cette base l'auditeur établit une liste de questions.


3. Visites techniques des bâtiments et installations
Pour la première visite, nous demandons d'être assistés par un accompagnateur technique du client. Il est nécessaire que la personne ait accès aux différents locaux et qu'il dispose d'une bonne connaissance des installations techniques.
Ces visites permettent de répondre a certaines questions de la liste déjà établie mais en succite généralement d'autres.
4. Echanges avec les utilisateurs des bâtiments et installations
Lors des différentes visites, des questions et réponses s'échangent afin de permettre à l'auditeur d'affiner sa compréhension des fonctionnements et de commencer à lister les améliorations possibles.
5. Analyse des 3 sources d'informations ci-dessus
Grâce aux étapes 2 à 4 ci-dessus, l'auditeur peut établir les usages énergétiques et les éventuelles variables d'activités. A ce stade, l'évaluation des volumes consommés est donnée soit par des relevés des compteurs et sous-compteurs, soit par des mesures instantanées de l'auditeur ou encore par des estimations en fonction de paramètres tels que les heures de fonctionnment, T°, Hr,... généralement issus de la GTC (gestion technique centralisée).
La proposition de répartition des consommations suivant les usages tient compte du degré de rudesse des hivers et autres variations significatives d'utilisation ou d'occupation
6. Campagne de mesure
De l'étape ci-dessus découle une premièrre répartition des consommations. Pour fiabiliser ces résultats et/ou pour élucider des questions qui restent ouvertes nous procédons, ou faisons procéder à :
• des mesures ponctuelles sur les installations (intensités, T°, débits, éclairement,...)
• un ou plusieurs enregistrements de consommations significatives sur une durée de plus d'une semaine.
Dans certains cas, les données d'enregistrement peuvent être extraites d'une manière fiable des équipements de régulation déjà en place.
Dans d'autres cas, le client procède lui-même aux mesures et enregistrements suivant nos recommandations.
Dans tous les cas, nous cherchons la manière la plus pragmatique d'obtenir des données fiables relatives aux principaux consommateurs.
Le matériel utilisé pour réaliser les mesures dépend donc très fort des données disponibles en comptage, outils de régulation et support de repporting déjà en place chez le client. Au besoin, nous faisons appel à des sociétés spécialisées en mesures en enregistrement mais nous disposons de pinces ampère-métriques, débitmètre aéraulique, débitmètre hydraulique (TA), thermocouple , laser-mètre et boussole.
7. Premièrres proposition d'améliorations de l'auditeur
A ce stade, l'auditeur collationne toutes les données afin d'établir une liste des améliorations qui sera la la base du brainstorming avec les services du client.
8. Brainstorming
L'auditeur est bien au fait des fonctionnements et activité du client dans ses installations et il peut animer une réunion de brainstorming. L'objectif est d'intégrer les propositions d'amélioration du client dans la liste de l'auditeur. La réunion se tient donc avec les services technique et sécurité, internes et externes, du client pour compléter la liste des améliorations.
9. Elaboration du rapport d'audit
Le rapport reprend bien entendu les données administratives, présentation de l'établissement et description de la situation à notre arrivée.
Le rapport intègre, tel que requis, une évaluation de la fiabilité des économies et quantification de la valeur des investissements... Un chiffrage plus précis des pistes d'économies les plus prometteuses est réalisé avec accord du client afin d'augmenter le dégré de fiabilité des économies nettes escomptées.
Le rapport indique également l'agenda des visites, campagnes de mesures, brainstorming et réunions.
10. Validation du rapport d'audit
L'ensemble des élément ci-dessus conduit aux pistes quantifiées en économie d'énergie et en investissement. Celles-ci constituent au final l'engagement des parties pour les années a venir. Il importe donc que ce rapport soit accepté par toutes les parties.
11. Envoie du rapport à l'IBGE
Après validation le rapport est transmis suivant la procédure en vigueur.

La durée usuelle pour un audit est de 6 à 10 jours de travail pour un auditeur expérimenté. Nortre expérience montre qu'un audit à caractère industriel peut dépasser ce délai d'analyse si l'étendue et de la complexité des installations le nécessitent.
0473 43 01 50
Dorpsstraat 65, 3050 Oud-Heverlee, Belgique

Calculez votre itinéraire