FEVIA WALLONIE - SECTEUR DE L'INDUSTRIE ALIMENTAIRE

28/02/2014

Les membres participants à l'accord de branche sont actifs dans de nombreux domaines comme : abattoirs, margarine, confiserie, chocolat, bière, boissons rafraîchissantes, viande, biscuits, café, légumes, alimentation animale, sucre, produits laitiers, pommes de terre, fruits, céréales, pâtes, chicorée, inuline/fructose, vinaigrerie/moutarde/condiments, levure,...

Avec la croissance comme leitmotiv, le nouveau programme du secteur s'articule autour de :

• Booster le programme « Food@work » : faire connaître les métiers de l'industrie alimentaire, les rendre attractifs et créer au sein des entreprises des formules de stages qualifiants et d'alternance pour répondre adéquatement aux besoins de l'industrie;
• Focus sur l'Energie et la Durabilité avec les dossiers-phares que sont les accords de branche pour un secteur encore plus propre et l'étude de faisabilité d'une industrie alimentaire wallonne environnementalement neutre d'ici 2030 ;
• Faciliter le partage des savoir-faire entre les membres sur les thèmes d'actualité en dynamisant les clubs et groupes RH, Qualité, Production et Export auxquels participent déjà plus de 70 membres,
• Donner encore plus de visibilité aux produits alimentaires wallons au-delà de nos frontières grâce à l'initiative Food.be – « Small Country. Great Food ». Exporter les produits comme moteur de croissance de notre secteur.

Entre 2001 et 2012, 631 projets ont été mis en oeuvre pour un montant d'investissement de 96 millions d'euros (ce chiffre est sous-estimé vu les informations incomplètes).

Il est remarquable de constater que les membres engagés dans l'accord de branche ont presque abandonné l'utilisation de fuel lourd.

Carte d'identité

Chiffre d'affaires du secteur en Belgique : 7.200 millions €

Nombre d'emplois en Wallonie : 21.232

Données d'accord de branche

Nombre d'entreprises participantes : 49 sites

Consommation totale d'énergie : 13.589.359 GJp

Fraction de la consommation du secteur wallon : environ 90%

Emissions totales (directes et indirectes) de CO2 : 774.817 tonnes.

Objectif énergie : 13,95 % en 2012

Objectif CO2 Energétique : 18,92 % en 2012

Amélioration actuelle de l'efficience énergétique : 20,6 %

Amélioration actuelle des émissions de CO2 : 27,71 %

Date de signature de l'accord : 7 juin 2004